1 sept. 2016

CÉLÉBRONS NOTRE GARNOTTE 0-3/4 po.

Avez-vous déjà pensé à célébrer votre entrée de garage, votre nouveau cabanon ou votre fausse septique en béton? Moi, j'y pense tout le temps depuis que j'ai entendu parlé qu'un comité machin-chouette s'apprêtait à organiser une fête pour célébrer l'autoroute illégale de la Beauce!

Non mais sérieusement, c'est vraiment une bonne idée!

La garnotte 0-3/4 po., les fossés de drainage et la belle asphalte neuve, autant de bonnes idées pour festoyer, danser et oublier les ratés de ce projet autoroutier... Étude d'impact bâclée, jugements défavorables, dépassement de coûts et au final, une poursuite en dommages, tout juste après le garnotte party...

Tout un lendemain de veille mais après la fête, faut bien ramasser les vidanges!



15 juin 2016

LES AMIS DE L'AUTOROUTE 73 VEULENT FESTOYER À NOS FRAIS

Lors de la séance du Conseil des maires de la MRC Robert-Cliche tenue le 11 mai dernier, les élus ont refusé la demande d’aide financière de 1 000 $ de Les Amis de l’autoroute 73 pour la tenue d’une cérémonie d’ouverture prévue en octobre 2016.

Le Conseil des maires est d'avis " qu’il ne revient pas aux municipalités de défrayer les coûts d’une telle activité surtout dans le contexte actuelle [sic] d’austérité ". [cliquez ici].

J'accueille favorablement cette décision unanime des élus et j'ose croire qu'un meilleur contexte économique n'aurait pas justifié pour autant que Les Amis de l'autoroute 73 festoient à nos frais. Mieux encore, les élus devraient s'indigner des dépassements de coût de 50 % pour le prolongement de l'autoroute 73, passant de 220 à 330 M $ [cliquez ici] et le démontrer en boycottant cette cérémonie d'ouverture.



12 mai 2016

LA LOI DU KARMA POUR THIBODEAU

Quel bonheur de lire et d'entendre Robert Thibodeau ces jours-ci se plaindre des dommages causés sur sa propriété par les chevreuils.

Selon les hypothèses soulevées par les biologistes du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, le déboisement du projet pharaonique de l'autoroute 73 conduirait ses habitants vers la propriété de Thibodeau.

Inutile pour lui de magouiller cette fois-ci avec ces petits amis de l'autoroute pour imposer quelques décrets ou lois spéciales. Le cheptel de chevreuils va croître et brouter la haie de cèdre et les hostas de Thibodeau sans égard à la petite politique. Les "bouquets" d'érables plantés en bordure de l'autoroute des couleurs à la demande de Thibodeau ne sont pas plus utiles, les chevreuils sont daltoniens dans les coloris de vert et rouge.

Non, c'est chez Thibodeau que les chevreuils ont décidé de descendre et de manifester leur mécontentement de la destruction de leurs habitats et il s'en plaint aujourd'hui.

Ça me fait sourire.

Thibodeau n'a jamais levé le petit doigt pour ce saccage des milieux agroforestiers par le passage de l'autoroute 73 et les dommages pour les centaines de producteurs agricoles et forestiers affectés.

J'ai de mon côté ardemment défendu la protection des terres agricoles et forestières, la faune et les habitats fauniques, et les tribunaux m'ont donné raison. Mais Thibodeau n'avait rien à foutre du respect des lois environnementales ni des  jugements de nos tribunaux. Il s'est fait le porte-voix de ces petits politicailleux, en réclamant une loi spéciale pour contrer l'effet des jugements qui m'étaient favorables, en m'écorchant au passage, sous l'égide du développement économique. Comme si, en Beauce, de dénoncer en justice les illégalités du gouvernement nuisait à l'économie local!

C'est jours-ci, c'est la Loi du karma pour Thibodeau, la loi de la justice pure, impartiale, absolue et inéluctable et c'est pourquoi je me réjouis. Donne et on te donnera, prends et on te prendra, vole et on te volera.  Ces grands cervidés sont aujourd'hui mes meilleurs représentants de la justice.

Quel bonheur!

Sur ce, voici les paroles de la fin de la chanson de Richard Desjardins - BUCK

...
Nous, pauvres cervidés
Quand on aura des chars
On fera des défilés
Sur la 3ième à Val d'Or
On posera sur nos capots 
Des têtes coupées de chasseurs
Pis on laissera leurs cerveaux 
Chesser dans l’congélateur



14 oct. 2015

POURSUITE EN DOMMAGES CONTRE LE GOUVERNEMENT

Les dernières démarches administratives du processus d'expropriation terminées, j'exercerai avec mon conjoint et les propriétaires de Ferme Bertnor mon dernier droit : la poursuite en dommages-intérêts contre le gouvernement du Québec pour non respect des jugements obtenus en notre faveur au dossier de l'autoroute 73.

Cette requête en dommages-intérêts a été déposée en juin 2014 puis suspendue à notre demande par l'honorable juge Bernard Godbout de la Cour supérieure le 21 juillet dernier [cliquez ici], le temps de négocier l'indemnité d'expropriation de nos biens. Cette étape franchie, nous retournons devant la Cour pour exercer notre dernier droit, afin que la justice retrouve tout son sens et que l'on puisse tourner définitivement la page sur cette affaire.

Je rappelle que la poursuite en dommages-intérêts fait suite à la décision rendue le 15 janvier 2014 par les honorables juges André Rochon, Jacques J. Lévesque et Dominique Bélanger de la Cour d'appel du Québec [cliquez ici], lesquels avaient décriées les agissements illégaux et honteux du gouvernement dans cette affaire.

Il me fera donc plaisir de vous tenir au courant de l'exercice démocratique de ce dernier droit.

Josée Bilodeau



29 mars 2015

UNE DÉDICACE DE GND

WOW!

J'ai eu l'immense bonheur d'obtenir une dédicace de Gabriel Nadeau-Dubois, invité d'honneur au Salon du livre de Trois-Rivières et auteur du livre Tenir tête. Il m'encourage à poursuivre mon combat "pour la justice et l'avenir".

Il ne pouvait si bien dire. En audience ce 25 mars dans le cadre de mon action en dommage, je suis sortie en puissance à la première ronde devant l'honorable juge Bernard Godbout de la Cour supérieure.

Merci Gabriel pour ton encouragement à la poursuite de ce combat (et à ma soeur Silvie, présente au Salon du livre de Trois-Rivières).